Kinexchange Index du Forum
FAQ     Rechercher     Membres     Groupes     Profil     Se connecter pour vérifier ses messages privés     S’enregistrer
Connexion



Prise en charge de la douleur postopératoire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kinexchange Index du Forum -> L'ACTU DES KINES -> Bibliothèque
Yanicw
Posteur Confirmé
Posteur Confirmé

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2010
Messages: 11
Localisation: Elsass
Masculin

MessagePosté le: Jeu 30 Déc - 15:29 (2010)    Sujet du message: Prise en charge de la douleur postopératoire Répondre en citant

POINTS ESSENTIELS
· L'inflammation du site opératoire augmente l'intensité de la douleur postopératoire.

· Il existe une interaction entre les médiateurs de l'inflammation et les neuromédiateurs. L'inflammation contribue à l'hyperalgésie par hyperactivation du système immunitaire.

· Les nocicepteurs viscéraux sont polymodaux et existent sous deux formes : nocicepteurs de bas seuil répondant aux stimulations non douloureuses et nocicepteurs de haut seuil codant pour les stimulations douloureuses supraliminaires.

· Il existe un troisième contingent de fibres afférentes viscérales : les fibres dites silencieuses qui ne répondent à une stimulation qu'après activation par les médiateurs de l'inflammation.

· Au niveau médullaire, il existe une convergence viscéro-somatique au niveau du neurone de second ordre ; la douleur viscérale peut donc se projeter à un territoire cutané référent, généralement dans le métamère du neurone spinal.

· Lors de l'inflammation, la sensibilisation des fibres afférentes primaires et des neurones de second ordre crée un état d'hyperalgésie viscérale au niveau du territoire inflammatoire et au niveau du dermatome cutané référent ; la douleur est amplifiée et dure quelques heures à quelques jours après l'arrêt du stimulus.

· L'incision du dermatome cutané référent représente un stimulus plus important si ce dermatome est hyperalgique.

· La douleur postopératoire varie selon l'histoire de la pathologie viscérale et elle est d'autant plus importante que la pathologie viscérale est algogène.

A. Guidat, M. Fleyfel, P. Scherpereel, B. Vallet
Département d'anesthésie-réanimation chirurgicale 2, hôpital Claude-Huriez,
CHU Lille, 59 037 Lille cedex, France

http://www.sfar.org/acta/dossier/archives/dou00/html/d00_03/d00_03.htm
Revenir en haut

Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Déc - 15:29 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kinexchange Index du Forum -> L'ACTU DES KINES -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
lpch_photo par Leparachute